Les interviews d'Hélène

 

 

Vous consultez l'interview suivante

Date de publication 11 février 2011
Support de publication site Internet 20minutes.fr
Propos recueillis par

Alice Coffin

 

 

 

© N. Dupuy / TMC

 

 

« Je ne regrette pas, mais je rêvais d'être agricultrice »

 

Vingt ans après, voici 26 nouveaux épisodes d'«Hélène et les garçons». Bon, ça s'appelle plus comme ça. Désormais, c'est «Les mystères de l'amour», mais les personnages sont tous là. Comme Hélène.

 

 

Vous avez dit oui tout de suite ?

- J'étais heureuse de retrouver tout le monde, même si j'ai hésité car j'ai une autre vie. Une vie où je me passionne pour les plantes et les animaux et où j'attache chaque jour mes chevaux. Vous savez, je n'ai jamais voulu tout ce qui s'est passé avec « Hélène et les garçons ». C'est ma sœur qui m'avait poussée. Je ne regrette pas, mais mon rêve c'était d'être agricultrice.

 

 

Rétrospectivement, comment expliquez-vous ce succès ?

- Je crois que les gens sont profondément gentils et qu'ils se sont retrouvés dans cette série. Même si elle a été beaucoup décriée par certains journalistes méchants et blessants. D'ailleurs personne ne nous a jamais rien proposé d'autre après. Nous, on est Hélène et les garçons et puis c'est tout. N'empêche, ce phénomène la télévision ne l'a jamais retrouvé depuis.

 

 

Les nouveaux épisodes tournés vous plaisent ?

- J'arrive au 14e. Je reviens d'Ethiopie où j'étais dans l'humanitaire. Je suis un peu surprise de la nouvelle copine que les scénaristes ont choisie pour Nicolas. Des choses ont changé dans la série. Par exemple, tout le monde dit des gros mots. Sauf moi, je veux garder mon côté fleur bleue, romantique.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'interview est retranscrite ici afin de permettre au public d'Hélène de conserver une retranscription de cette interview, même en cas de suppression des pages sur le site de l'éditeur dont les références sont précisées en en-tête de page.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Reproduction interdite sans autorisation (textes et photos).

Crédits - Plan du site

 

Retour à l'accueil