*

 

Les passages télé et radio

 

Actuellement à la télé Émissions télé Émissions radio

 

 

[ LA PREMIÈRE COMPAGNIE ]

 

 

 

Présentation Au fils des semaines... Diffusions Presse
Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine 6 Semaine 7

 

 

 

 

Jeu " LA PREMIERE COMPAGNIE "

Voici le récit de la quatrième semaine de la "Première Compagnie", agrémenté de quelques photos et captures d'écran.

 

 

 

> LA QUATRIÈME SEMAINE

    du 26 février au 4 mars 2005

 

** Samedi 26 février **

 

C'est la consternation après le départ de Marlène. Personne ne comprend que le public est choisi de la faire partir. Mais la vie reprend son cours dès 19h51, peu après le prime. Le lendemain matin tout le monde pourra se réveiller un peu plus tard, vers 9 heures (sauf Hélène et Roucas pour qui le réveille sonnera dès 6h30 car ils sont de corvée).

 

A 20h50, en mangeant, Hélène et Jean font le point avec les connaisseurs pour les corvées. Hélène ne semble pas très concernée et ne cesse de dire "oui" d'un ton sec pour qu'ils changent de sujet. Ils devront pourtant s'occuper des vêtements, des sanitaires, du balayage et de la place d'armes.

 

A 21h21 Hélène et Jean font le point avec Moscato, et redoutent le petit intendant !

 

Peu après, vers 22h02, les deux recrues de corvée s'endorme dehors afin de ne pas réveiller les autres en se levant le lendemain matin.

 

 

** Dimanche 27 février **

 

 

Depuis le départ de Marlène, il n'y a plus que neuf recrues à la première Compagnie...

 

Hélène et Jean sont de corvée durant cette quatrième semaine de jeu... alors que les autres recrues peuvent dormir jusqu'à 9 heures, les deux acolytes doivent être debout dès 6h30 ! Le réveil est dur... et les moustiques ne les ont par épargnés car plutôt que d'affronter les ronflements de J6P Castaldi, ils ont tous les deux préféré dormir dehors.

 

Au programme : ménage et préparation du petit déjeuner pour que tout soit prêt lorsque les autres se réveillerons. Mais comme ils ont tous les deux le même rythme de travail, tout se passe bien ! Thallia leur donne même quelque conseils pour que tout se passe bien, et Hélène n'est absolument pas inquiète.

 

A 10 heures, direction le terrain de sport où un cours de self-défense attend nos recrues.

 

De retour, Douchka discute avec Jean concernant le chant car il y a de nombreux efforts à faire pour que tout aille bien... Puis, alors qu'Hélène est en train de manger avec les autres (vers 12h50), Jean Roucas balaye le chambre des chefs... et c'est la recrue Moscato qui va prendre le relais.

Jean est en colère contre Hélène car elle lui avait dit qu'elle déjà nettoyé la chambre, mais elle ne l'a visiblement pas fait !!

 

Après le repas J-P Castaldi confie à Jean qu'il l'aidera demain (quand Hélène sera partie en permission avec Hélène) et lui précise qu'il n'a fait aucune réflexion à Hélène lors du repas, alors que c'est elle qui aurait dû prendre le relais et non Vincent Moscato.

 

En début après d'après midi, retour sur le terrain de sport pour des exercices de concentration et de mémoire.

Vers 16h30 ils sont cinq à partir en forêt pour une mission de cache-cache !! Deux binômes (Hélène-Jean & Moscato-Douchka) doivent retrouver la recrue Castaldi... mais ils ont bien du mal.

 

Hélène est émerveillée par la nature : entre les champignons (les premiers qu'elle voit depuis qu'elle est arrivée en Guyane) et l'arbre cathédrale... elle ne manque pas d'ouvrir l'œil ! Mais au grand dam de Jean-Pierre, personne ne le remarque. Pourtant, Douchka et Moscato sont passés très près de lui, mais ils ne l'ont pas remarqué.

 

Quant à Hélène et Jean, qui sont accompagnés de l'instructeur Maillet, c'est le bide complet... ils ont tourné en rond tout l'après-midi.

 

Vers 18h50, alors que Jean-Pierre a finalement été retrouvé, tout le monde est de retour à la caserne. Le chef Maillet fait son compte rendu sur la place d'armes, et ne manque pas de charrier un peu notre Hélène : amoureuse de la nature... elle en a oublié de chercher Castaldi !!

 

En fin de journée chacun se détend comme il peu, alors que Douchka et Thallia se chamaillent sans cesse. Cette dernière s'amuse un peu plus tard avec Sylvain Mirouff.

 

 

 

** Lundi 28 février **

 

 

En ce dimanche matin Hélène et Nathalie doivent partir pour le village de Cacao en permission... Juste avant, Hélène, de corvée cette semaine avec Jean Roucas, donne quelques "instructions".

 

Mais à 7h50, dès qu'elle a le dos tournée Jean-Pierre et Jean s'énervent contre elle puisqu'elle ne fait rien. Certes, elle va partir, mais elle aurait pu prendre un peu de temps pour la vaisselle par exemple !

 

A 8h42 les deux recrues de permission partent... pendant que les autres sont rassemblés sur la place d'armes avec le Commandant. Au programme de la journée l'activité Boucan qui consiste a faire fumer des aliments pour les conserver plus longtemps.

 

Après près de deux heures de route, Hélène et Nathalie arrivent au village de Cacao. Il est environ 10h50. Elles font d'abord une petite balade sur le marché et en profitent pour essayé un chapeau typique. Puis c'est l'heure du repas... au menu : soupe chinoise... et une petite pensée pour les autres restés au camp.

 

En début d'après-midi les deux jeunes femmes poursuivent leur shopping : des fleurs pour le commandant, de l'encens pour Thallia... Puis elles se rendent en Quad jusqu'au musée des insectes où Hélène n'hésite pas à prendre dans ses mains la plupart des animaux : la plus grosse araignée du monde, un mille-pattes, un scorpion,...

 

Pendent ce temps à la caserne Douchka n'arrête pas de râler alors que les activités se poursuivent : pêche (Douhka, Thallia et Sylvain), épluchage de pommes de terre (Jean et Jean-Pierre) et surveillance de Boucan (Vincent et Pascal).

En fin d'après-midi l'instructeur Boyer change les rôles : pendant que Jean, Jean-Pierre et Vincent pêchent, Douchka doit surveiller le Boucan... mais très vite il prend feu une nouvelle fois (il avait déjà brûlé en fin de matinée).

 

Tout le monde s'énerve... mais devant un bon plat de pâtes, tout le monde retrouve sa bonne humeur.

 

 

 

** Mardi 1 mars **

 

 

Dès le réveil Douchka est énervée. Elle ne peut s'empêchée de parler de la veille et ne cesse de relancer la polémique... du coup, tout le monde prend son petit déjeuner dans une ambiance survoltée.

 

A 8h15 le Commandant fait le point sur la journée précédente, et qualifie l'attitude de Douchka d'inadmissible. Celle-ci n'aurai pas du rejeter la faute sur le chef Boyer alors qu'elle est seule responsable de l'incendie dans le boucan. Il la destitue de son rôle de petit chef, et c'est Sylvain Mirouf qui est nommé à sa place.

 

Le Commandant Delarue convoque ensuite la jeune femme dans son bureau pour un entretien individuel, mais elle refuse de faire des excuses publiques au chef Boyer... et après seulement quelques secondes elle quitte le bureau et part dans le gnouf (alors que personne ne lui a demandé d'y aller !).

Quelques instants plus tard, dans la chambre, Hélène tente de calmer Douchka en lui conseillant de relativiser les choses.

 

A 9h30 le Commandant fait un dernier point sur l'attitude de son ex-petit chef, et celle-ci présente ses excuses au chef Boyer devant les autres recrues.

 

Vers 10h15 commencent les activités, avec un largage à l'eau à grande vitesse... apparemment, si l'on en croit les commentaires de Pascal Gentil, c'est plutôt agréable comme sensation !

 

A 12h20 le petit-chef Mirouf improvise une petite réunion pour faire le point sur les améliorations et efforts à faire pour que tout se passe bien et que l'ambiance soit la plus agréable possible.

 

Après le repas, vers 14h30, quatre recrues partent en mission avec le chef Boyer et Gérald. Il s'agit de Castaldi, Roucas, Moscato et Douchka... Après une heure de pirogue ils vont devoir fabriquer leur bivouac afin de passer de la nuit.

Pour les autres recrues restées au camp, c'est quartier libre. Mirouf essaye de prévoir des activités mais personne n'est très motivé. Hélène lui fait remarquer que pour réparer les fauteuils en osier il faudrait de la colle mais ils n'en ont pas.

 

En fin de journée à la caserne, c'est soirée "Tour de magie" ! Sylvain Mirouf met ses compétences au service la première compagnie et fait quelques tours devant ses camarades.

 

Pendant ce temps en forêt, Douchka est la première à partir se coucher vers 23 heures. Ils ont tous passé une agréable soirée autour d'un barbecue improvisé... mais quand Moscato va au lit à son tour, son bivouac s'effondre, et il demande l'aide de Gérald pour attacher ton hamac à un autre tronc de meilleure qualité !!

 

 

** Mercredi 2 mars **

 

 

Alors que cinq recrues ont passé la nuit en forêt... tout le monde à très bien dormi au dortoir. Sans les ronflements de Castaldi le sommeil a été réparateur et Thalia a même eu l'impression de dormir 3 nuits d'un seul coup ! D'ailleurs tout le monde est bien décidé à faire en sorte que Castaldi dorme dans une autre pièce pour ne pas les gêner.

 

Ensuite, au retour des autres, tous partent en forêt pour faire de l'escalade.

 

En début d'après midi tout le monde est réuni sur la place d'arme pour l'annonce des trois plus mauvaises recrues de la semaine : Hélène, Douchka et Pascal Gentil figurent sur la liste !

 

Suite à l'annonce des résultats de la nomination, Hélène est consternée et ne comprend pas pourquoi. Peut de temps après elle est convoquée par le Commandant Delarue.

 

Dès l'entrée dans le bureau le Commandant la fait ressortir car elle ne sait pas saluer correctement... mais Hélène ne sait pas comment faire et n'a aucun souvenir d'un cours de "salut" !!

 

Elle fait part au Commandant de son incompréhension face à sa nomination. Celui lui donne deux explications.

Les raisons qui lui sont avancée :

- ils ont l'impression qu'elle est plutôt dans un jardin botanique qu'à la Première Compagnie.

- elle est limite vis à vis de la discipline, notamment lorsque certains camarades ou petits chefs lui donnent des ordres, elle fait le minimum et n'a plus le même punch que la semaine précédente.

Hélène est très étonnée car elle ne sait pas saluer avec la casquette.

 

Puis à 15h39 le chef Boyer annonce les activités de la semaine : du rappel sur le Sinnamary. Tout le monde y va, sauf les trois nominées. Hélène prend sa pour une punition et ne manque pas de le faire savoir à l'instructeur.

 

Les autres partent donc en barque au bord du Sinnamary où ils vont devoir monter en haut d'un arbre puis descendre en rappel et se laisser tomber dans le fleuve. Seul Jean Roucas, pris de vertige, ne monte pas.

 

Puis le Commandant annonce que tout le monde doit être en tenue de soirée pour 20h45. Les hommes en chemise et pantalon blanc, et les filles en robe. Hélène signale qu'elle a un problème avec les robes et le Commandant ne comprend pas. Il lui demande comment elle sera habillée alors et précise "en jean mon Commandant. Je n'ai pas de robe : ni ici, ni chez moi mon Commandant".

 

Ensuite il informe qu'il crée une nouvelle fonction : la petite ordonnance qui sera à son service. C'est Jean Roucas qui est le premier a avoir cet fonction ! Dans la soirée il en profite pour discuter avec le Commandant et lui demander en quoi consiste sa fonction.

 

 

 

** Jeudi 3 mars **

 

A 6h30 c'est le réveil de tout le dortoir... Jean-Pierre Castaldi vient de passer sa première nuit seul dans la salle d'instruction et toutes les autres recrues ont pu profiter d'un sommeil réparateur, sans ronflements.

 

Le premier rassemblement de la journée a lieu à 7h10. Ils sont déjà en retard sur le programme de la journée... qui commence par un petit exercice de réveil, à savoir un footing, des pompes et divers autres exercices.

 

Vers 9h00 commence une série d'exercice nautiques dont l'objectif est de se familiariser avec masques, palmes et tubas...

Puis à 10h05 Castaldi, Nathalie, Roucas, Gentil et Hélène partent en mission... mais la course d'orientation a laquelle le chef Boyer les soumet ne semble pas très réussie. Elle commence réellement à 11h et les recrues ont bien du mal a trouver leur direction... Hélène et Pascal prennent les choses en main, mais Castaldi refuse de les écouter. Bref, ils mettent deux fois plus de temps que prévu... presque deux heures pour faire un seul kilomètre !! Le chef Boyer n'est pas satisfait de leur médiocre performance.

 

Pendant ce temps au camps Douchka, Thallia, Moscato et Mirouf prennent un cours de mécanique... et doivent changer une roue le plus vite possible. Vers 11h30, l'épreuve étant terminée, ils se reposent en attendant le retour des autres.

 

Face à la suspicion des autres qui mettent en doute le fait qu'il est une côte cassée, Jean-Pierre va voir l'infirmière. Celle-ci lui indique qu'il se rendra à l'hôpital pour refaire des radios.

 

La recrue Moscato improvise un match de Rugby où tout le monde s'amuse bien !

 

 

 

** Vendredi 4 mars **

 

 

à venir...

 

 

>> Accédez à la 5ème semaine pour la suite...

 

 

Note importante : la date indiquée correspond à celle de diffusion de l'émission. Il y a donc un décalage

avec la réalité puisque le mardi sont diffusées les épreuves réalisées le lundi, etc.

 

 

Merci à Benoit du site "Hélène, notre étoile" pour les captures.

 

Reproduction interdite

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

© Reproduction interdite sans autorisation (textes et photos).

Crédits - Plan du site

 

Retour à l'accueil