Les goodies

 

Les bonus Les dossiers Le coin des fans

 

 

[ LE MERCHANDISING ]

 

 

Profitez des soldes pour compléter votre collection Hélène à petit prix

pub

 

 

Le merchandising est une stratégie parfaitement connue et de plus en plus employée par les sociétés de production afin d'augmenter la diffusion commerciale de leurs produits. Hélène n'a évidement pas échappé à ce phénomène et une multitude d'articles dérivés ont été mis en vente, notamment entre 1993 et 1995.

 

Les fans pouvaient vivre complètement dans un univers à l'image d'Hélène, comme le montre le petit "Portait d'une vraie fan" que nous avons dressé.

 

Mais vivre dans cet univers là, n'est-ce pas un peu dangereux pour un public qui n'a pas conscience que la réalité est autre ? Si, bien sûr, mais comme le montre une étude menée par Dominique Pasquier**, "La culture des sentiments", les enfants et adolescents ne sont "ni dupes, ni dupés, ni passifs, ni manipulés".

 

Il est toutefois bien difficile de référencer l'ensemble des articles édités... ils sont tellement nombreux que la tâche est tout simplement irréalisable !

 

Essayé d'en recenser un maximum, c'est ce que nous avons essayé d'accomplir pour la réalisation de cette rubrique. Pour nous aider à la compléter encore davantage, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail.

 

 

Découvrez, en images, les principaux objets commercialisés que l'on pouvait trouver dans les magasins et au fan-club.

Nous les avons classés par catégories :

 

Les disques

Les vidéos & DVD Les Tee-Shirts Les vêtements
Les pin's Les bijoux Les jeux Le linge de maison
La papeterie Les produits d'hygiène Les livres Les autres objets

 

 

 


:: Portait d'une "vraie" fan d'Hélène*** ::

 

Après avoir passé une bonne nuit dans les draps "Hélène et les garçons", Julie file sous la douche où le shampooing et le gel douche "Je m'appelle Hélène" l'attendent... Quelques minutes plus tard elle enfile vite les vêtements et chaussures "Hélène", et se parfume aux senteurs de son idole juste avant de mettre ses bijoux (dessinés par la chanteuse bien sûr).

Un passage rapide dans la cuisine pour prendre un petit déjeuner, et elle prend son sac à dos "Hélène". Dans le bus qui la conduit à l'école elle parle avec ses copains et copines de l'épisode d'Hélène et les garçons qu'ils ont vu la veille.

Arrivée à l'école elle prend ses leçons sur ses cahiers et classeurs "Hélène". Mais déjà l'heure de la récréation a sonné : CHOUETTE !! Julie va pouvoir jouer à "Hélène et les garçons" dans la cours, tout en mangeant un chewing-gum dans lequel elle aura eu le plaisir de découvrir un autocollant à l'effigie de ses idoles.

Ça y est, la journée de classe est finie. Julie rentre vite à la maison. Elle enfile ses rollers "Hélène" et part faire un petit tour avec ses amis pour acheter le "Dorothée Magazine" qui sort chaque mardi. Mais elle se dépêche, car c'est bientôt l'heure de la série sur TF1, et elle ne manquerait un épisode pour rien au monde.

Quelques heures plus tard, c'est en écoutant les dernières chansons de son idole qu'elle s'endor. Demain elle aura une journée bien chargée car c'est mercredi. Caroline et Nicolas, deux amis, viennent jouer chez elle. Ils seront là vers 9 heures. Au programme : "Club Dorothée", puis ils joueront au jeu "Mon premier concert" avant d'improviser quelques morceaux de musique avec la guitare que Nicolas apportera.

Dans la soirée, après avoir regardé toutes les séries passées dans l'après-midi sur la première chaîne, ils se remémoreront les souvenirs en regardant les casettes vidéos. Il faudra aussi qu'elle trouve un moment pour acheter ses places pour le prochain concert de la belle, surtout que sa copine Caroline vient juste de recevoir un courrier du fan-club auquel elle est inscrite et elle a gagné un pass pour aller en coulisses !! Julie veut absolument l'accompagner...

Il faudra aussi qu'elle passe chez son marchand de journaux acheter tous les nouveaux magazines qu'elle n'a pas eu le temps de regarder la veille.

Quand elle aura un moment de calme elle pourra refaire pour la centième fois les puzzles qu'elle a. Et puis Julie devra aussi préparer les invitations pour son prochain anniversaire où elle va demander le livre "Je m'appelle Hélène".

Accessoirement, si un jour il lui reste du temps, elle travaillera un peu ses cours. Car ça serait bien quand même bien que plus tard elle ait un bon travail, surtout au cas où, comme elle, ses enfants seraient pris d'une passion inconditionnelle pour un artiste. Il faudrait qu'elle ait de sacrés moyens financiers pour leur acheter magazines, vidéos, jeux, vêtements, livres... à l'image de leur idole. Sans doublier les places de concert et puis, il faudra aussi payer l'essence pour faire les quelques 150 kilomètres nécessaires pour aller voir le spectacle !

Ah... que c'est fatigant la vie de fan. Et, surtout, qu'est-ce que ça coûte cher...

 

 

 

 

* Anglicisme. Se traduit par "marchandisage" en français, bien que ce soit le mot anglais qui est couramment employé.

** Livre "La Culture des Sentiments, l'expérience télévisuelle des adolescents", Éditions de la Maison des sciences de l'homme, de Dominique Pasquier (juillet 1999)

*** Le "Portait d'une vraie fan" est une situation imaginaire... mais qui pourrait, malheureusement, être vraie !


 

 

 

 

 

 

 

 

© Reproduction interdite sans autorisation (textes et photos).

Crédits - Plan du site

 

Retour à l'accueil